Découvrir le Shiatsu

Qu’est-ce que le Iokaï Shiatsu ?

Shizuto Masunaga senseï fonde le Iokaï Shiatsu à Tokyo. Sa motivation profonde était de comprendre l’origine de la maladie et de la souffrance humaine. L’enseignement des sutras bouddhiques du Bouddha de Médecine lui ont inspiré le nom du Iokaï : I O, « roi de la médecine » et « kaï », idée de l’association, de la motivation commune.
Issu de cette lignée, Kazunori Sasaki senseï fonde l’European Iokaï Shiatsu Association (EISA) en Europe.
Le Iokaï Shiatsu est l’une des rares structures de formation fonctionnant sur les mêmes critères dans toute la France et dans 8 pays d’Europe. Depuis 1991, le Comité Technique de EISA élabore un programme pédagogique au niveau européen et définit le standard de qualité d’un apprentissage qui s’effectue selon la forme traditionnelle japonaise.

Cette année, le Iokaï Shiatsu France est habilité par Le Syndicat Professionnel du Shiatsu à former des « spécialiste en shiatsu ».

Le shiatsu est né à la fin du 19ème siècle au Japon. Dans la tradition de l’énergétique orientale, le shiatsu a deux origines reconnues : le Téaté (traitement par le toucher de la main) et le dô in an kyô (ouvrir les articulations, faire circuler les souffles, maintenir la main tranquillement, établir un lien). Le Téaté étant la première approche manuelle holistique.

La pratique du dô in, en tant qu’exercice personnel de bien-être et de compréhension du Ki, tient une place importante dans la formation du Iokaï.
doin

Shi signifie “les doigts” et atsu “presser, maintenir”. Le shiatsu se distingue d’autres techniques manuelles car il engage la globalité esprit-corps du praticien et du receveur. On dit que “le shiatsu est semblable à l’affection maternelle, la pression des mains fait jaillir la vie”.

La transmission directe de l’enseignant à l’élève est à l’origine de l’apprentissage. Elle privilégie l’expérience simultanée de l’évaluation du déséquilibre énergétique et de sa solution. Le shiatsu vise à définir la nature de l’échange de personne à personne, comme une communication profonde au-delà de tout affect et de toute attente. Dans une attitude de “lâcher-prise”, de “non-faire” et de confiance face à la vie, émerge alors cette communication juste.

La méditation aidera à cette recherche : « éprouver le silence intérieur, la concentration sur l’expiration, la régénération sur l’inspiration, la vacuité… »

zazen 

L’enseignement au Iokaï

Traditionnellement en Orient, l’apprentissage s’effectue en petits groupes d’élèves réunis autour d’un senseï (enseignant) lors d’une expérience concrète. Cette transmission en situation pratique est appelée i shin den shin (de cœur à cœur), de senseï à élève.

Cet art de communication par le toucher s’effectue par des pressions et des appuis des pouces, mains, coudes et genoux sur les différentes parties du corps. L’enseignant montre sur un modèle un aspect de la pratique que les élèves partagent ensuite en binôme.

 

 Découvrir le Shiatsu

Cycle Initiation au Shiatsu

Sensibilisation aux éléments essentiels que constituent le cours de
base (M1) : Do In, posture, quatre mouvements de base

Catherine Noyelle – Dimanche 14h – 18h
8 oct. – 19 nov. – 17 déc. 2017 – 14 jan. –
11 fév.- 25 mars – 15 avril – 3 juin 2018

Tarif :  à consulter auprès de catherine.noyelle@yahoo.fr

Shiatsu découverte

Afin de faire connaître le Iokaï Shiatsu à un large public, les membres de l’école Iokaï proposent, chaque premier dimanche du mois, des séances de « shiatsu-découverte » de 45 mn environ, une excellente occasion de (faire) découvrir les bienfaits de cet Art du Toucher.

Les places étant limitées, il est demandé de prendre rendez-vous par email à l’adresse suivante : decouverte.paris@iokai.fr

Tarif : (à venir)

Cours hebdomadaires de Do In

  • Mardi* : de 13h à 14h enseigné par René Faivre
  • Mardi* : de 19h30 à 20h45 enseigné par Catherine Noyelle
  • Mercredi* : de 18h30 à 19h30 enseigné par Joëlle Nacmias

* hors vacances scolaires